Assermentation du Collège de l’Autorité de concurrence

Suite à l’adoption de la loi du 30 novembre 2022 relative à la concurrence, le Conseil de la concurrence deviendra l’Autorité de concurrence du Grand-Duché de Luxembourg à partir du 1er janvier 2023. Dans ce contexte, le Collège de l’Autorité de concurrence du Grand-Duché de Luxembourg a été assermenté en date du 22 décembre 2022.

Le Président du Collège, Pierre Barthelmé a été assermenté à compter du 1er janvier 2023 par Franz Fayot, Ministre de l’Economie. Les membres permanents ainsi que les membres suppléants du Collège ont ensuite été assermentés par le président de l’Autorité.

De g. à d.: Tom MANNES, Mattia MELLONI, Pierre CALMES, Christiane JUNCK, Thierry LALLEMANG, Anick WOLFF, Franz FAYOT, Thierry HOSCHEIT, Théa HARLES-WALCH, Pierre BARTHELME, Marco ESTANQUEIRO, Sven FRISCH

Le Collège de l’Autorité de concurrence, nommé pour une période de 7 ans, est composé comme suit :

Président :

  • M. Pierre BARTHELME.

Vice-Président :

  • M. Marco ESTANQUEIRO.

Conseillers effectifs :

  • M. Sven FRISCH ;
  • M. Tom MANNES ;
  • M. Mattia MELLONI ;
  • M. Jean-Claude WEIDERT.

Conseillers suppléants :

  • M. Pierre CALMES ;
  • Mme Théa HARLES-WALCH ;
  • M. Thierry HOSCHEIT ;
  • Mme Christiane JUNCK ;
  • M. Thierry LALLEMANG ;
  • Mme Anick WOLFF.

La nouvelle Autorité de concurrence fonctionnera sous la forme d’un établissement public indépendant doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie financière et administrative.

L’Autorité appliquera la législation nationale et européenne relative à l’interdiction des ententes et des abus de position dominante. Au-delà de cette mission, l’Autorité est également chargée de la recherche et de la sanction des violations en matière de pratiques déloyales dans le domaine agroalimentaire ainsi que de l’analyse des relations entre les plateformes numériques et leurs utilisateurs professionnels.

L’Autorité de concurrence conservera les bureaux et les coordonnées du siège actuel du Conseil de la concurrence.

Communiqué par le ministère de l’Economie et le Conseil de la concurrence

Dernière mise à jour